FANDOM


Les Supercalculateurs
Créateur Tak Kwae-gwi
Numéro d'épisodes 360 (estimation)
Date de sortie Annonce de la sortie le 9 octobre 2016
Écriture toujours en cours
Mode de sortie Texte et images
Précédé par Code Lyoko

Les Supercalculateurs est une série prévue en 12 saisons d'environ 30 épisodes par Tak Kwae-gwi se déroulant dans l'univers de Code Lyoko. L'ordre de parution des saisons ne correspondra pas à l'ordre chronologique, la série débutant directement avec la saison 2, puis allant jusqu'à la saison 5 avant que la publication de la saison 1 ne révèle tous les éléments de la backstory. Les saisons de 2 à 5 traitent de la lutte des Lyoko-Guerriers (Lydéric Doucet, Marjorie Charron, Benjamin Letellier, Tatiana Ivanovitch et Seok Jangmi) face à l'élève psychopathe Florian Dereckson/Hagan, l'un des responsables de la fusillade de Kadic. La saison 1 répond aux questions soulevées par les suivantes en décrivant le mal-être au collège/lycée Kadic de Xavier Benayoun et de Florian Dereckson qui découvrent et rallument le Supercalculateur de Lyoko, s'inventent une vie parallèle en prenant les pseudonymes de Dérak et Hagan et organisent la fusillade de Kadic avant de s'enfuir dans le réseau. La saison 6 et les suivantes racontent le destin de Caeda, une intelligence artificielle programmée par Dérak pour être la gardienne de Kyofu, ses efforts pour retrouver Lydéric, perdu dans le monde virtuel depuis sa victoire sur Hagan, et la fin des Supercalculateurs.

Histoire Modifier

Saison 1 (backstory) Modifier

Les Supercalculateurs se déroule plus de 25 ans depuis l'allumage du Supercalculateur situé à proximité du Collège Kadic par Jérémie Belpois. Cela fait plus de 20 ans que XANA a été vaincu et que les Lyoko-Guerriers ont cessé leurs aventures virtuelles pour retourner à une vie normale. Ces-derniers ont pris la décision difficile d'éteindre le Supercalculateur.

Des dizaines d'années plus tard, deux lycéens asociaux au passé mouvementé et difficile qui ont sombré dans la folie du fait de leurs relations compliquées avec les élèves de Kadic, ont rallumé l'ordinateur. L'un des deux adolescents, Xavier Benayoun (qui a pris le pseudonyme de Dérak), est passionné d'informatique mais souffre de dépression et de tendances suicidaires. L'autre adolescent, Florian Dereckson (qui a adopté le pseudonyme de Hagan), est moins doué que son copain et souffre quant à lui de psychopathie psychotique, désirant se venger de ceux qui l'ont mal-traité à l'école, usant de la manipulation pour obtenir ce qu'il souhaite, ne présentant pas le moindre remord par rapport à ses erreurs ou fautes du passé, n'ayant aucune conscience de ce qui est bien ou mal, se croyant supérieur à tout le monde et se souciant nullement de ce que les autres pensent de lui. La découverte du pouvoir phénoménal du Supercalculateur achève leur chute dans la folie.

Dérak découvre les notes archivées de Jérémie Belpois, se lance dans des expériences pour se familiariser avec le fonctionnement de Lyoko et du Supercalculateur. Il programme un vaisseau, active deux tours pour remplacer lui et Hagan par des spectres polymorphes au collège-lycée et s'en va explorer le réseau (avec Hagan), intrigué par les récits dont parle le journal de Jérémie sur le réseau et sur les anciens Supercalculateurs anciennement infectés par XANA pour créer des Réplikas. Repoussant toutes les frontières, s'aventurant plus loin que ne l'avaient fait les Lyoko-Guerriers, Dérak et Hagan découvrent Speckulyo, monde virtuel composé exclusivement de mer numérique à première vue. Ce monde de mer numérique est en réalité un cerveau géant qui a la faculté, lors de l'entrée d'un visiteur, de :

  • Créer un canal fantôme à l'image du visiteur.
  • Générer des intelligences artificielles à volonté correspondant soit à l'idéal du visiteur, soit à une personne qu'elle connaît.

Speckulyo étant un monde virtuel devenu vivant, l'expérience est de mise pour la qualité de ses créations. Lors de l'arrivée de Dérak et Hagan, ses créations sont par conséquent expérimentales ce qui crée au début des incohérences grossières (déformation des imaginaires, bugs, instabilité, ...) qui à la fois perturbent et fascinent le duo de lycéens mais qui progressent jusqu'à donner des copies conformes de ceux qu'ils connaissent.

Speckulyo et son Supercalculateur sont en réalité des créations de la mystérieuse Shada (de son vrai nom Natalie Ashevière) qui semble avoir été un collègue (plutôt proche) de Franz Hopper à l'époque du projet Carthage avec qui ce-dernier avait discuté à l'époque de son intérêt pour créer un monde virtuel qu'il se finalement contraint de programmer Lyoko. Depuis, cette longue période, Shada cherche la localisation du Supercalculateur de Lyoko dont elle devine l'existence suite à la démission d'Hopper du projet Carthage. Elle est restée des dizaines d'années à étudier le réseau et les propriétés du numérique. Très intéressée par les arrivées de Dérak et d'Hagan, elle travaille à créer des scanners pour pouvoir se virtualiser dans sa création.

Après un temps de familiarisation sur Speckulyo, Dérak veut se lancer dans la création de Réplikas et d'intelligences artificielles. Il retourne avec son camarade à l'usine du Supercalculateur de Lyoko (tout en restant sous la surveillance de Shada, révélant à cette-dernière l'emplacement de Lyoko et de son Supercalculateur). Depuis là, il se base sur le programme multi-agent de Jérémie qui avait servi à détruire XANA pour envoyer des signaux à l'un des anciens Supercalculateurs infectés par XANA. Le programme multi-agent qu'il génère s'appelle Injectarkus. Celui-ci rallume l'un des Supercalculateurs de XANA avant, un peu plus tard, d'enchaîner le rallumage de d'autres Réplikas sans contrôle. Après deux autres Réplikas créés, Dérak tente de lui programmer une conscience. Si la conscience a bien été générée, elle est brouillonne et n'empêche pas la continuation du processus. Quand Injectarkus réactive encore trois autres Supercalculateurs, portant le total à six, Dérak décide de le sceller dans l'un des Réplikas.

Dans l'histoire, six Réplikas ont été créés. Grâce au vaisseau virtuel de Dérak, alors piloté par Hagan pour se rendre dans les différents Réplikas re-créés, une interface Lyoko-Réplikas peut-être générée. Dérak programme un-à-un sur chaque Réplika, des copies des Territoires Carthage (sur lequel Injectarkus est scellé), Désert, Banquise, Forêt et Montagne de Lyoko. À chaque territoire programmé, Dérak s'essaie à la programmation d'une nouvelle intelligence artificielle (Neantilis, Fatalitis, Crudelitark et Périphagus) qu'il stocke sur les quatre autres Réplikas et dont les propriétés dangereuses l'oblige à leur exercer le même traitement qu'Injectarkus. Dérak utilise ensuite le dernier Supercalculateur réactivé pour sa création en grandeur nature dans le but de s'y installer. Il programme un nouveau monde virtuel nommé Kyofu, structuré d'une façon similaire à Lyoko (avec le Territoire des Rochers, le Territoire des Marais, le Territoire des Volcans et le Territoire des Glaciers, ainsi qu'un territoire central appelé Rome). Ressorti grandi des essais sur Injectarkus, Neantillis, Fatalittis, Crudelitark et Périphagus, Dérak réalise sa dernière vraie expérience : il programme Caeda, une intelligence artificielle qui sera la gardienne de Kyofu.

Mis sous pression par un Hagan envieux de vengeance et de massacre, Dérak se voit obligé d'organiser une tuerie de grande ampleur à Kadic, Dérak ayant l'intention d'exploiter les créations de Speckulyo pour réparer les crimes qu'il s'apprête à commettre. En revanche, Hagan veut purement et simplement éliminer le plus de monde possible pour satisfaire son envie de meurtre. Se pixelisant en activant une tour sur Lyoko (ou se translatant sous leur forme virtuelle, ils tuent (par électrocution ou par leurs armes virtuelles) quinze personnes (Bruce Lussier, Lorraine Sirois, Nora Mousseau, Linda Wakehurst, Jacques Tétrault, Manuel Lereau, Kerstin Traugott, Fanny Labrosse, Guérin Beauchêne, Jeannette Ruisseau, Aubrette Larivière, Maryse Guernon, Vladislav Ivanovitch, Edouard Séguin et Hugo Monjeau). Totalement contre l'avis d'Hagan, Dérak choisit de lancer un Retour vers le passé (qui ne ranime pas les victimes) et de préparer un programme de spectres polymorphes pour remplacer les victimes au collège. Ils retournent ensuite sur Lyoko et s'enfuient dans le réseau retrouver Kyofu d'où ils espèrent pouvoir continuer de vivre et de poursuivre leurs opérations.

Détectant des anomalies et mis volontairement par Dérak sur les traces du Supercalculateur, Marjorie Charron et Benjamin Letellier (volontairement épargnés lors du massacre), deux des élèves les plus proches de Xavier et Florian, débarquent sur Lyoko, prennent les commandes du Supercalculateur près du lycée, lisent les messages laissés par Dérak parlant de la tuerie de la courbe temporelle effacée (aucune mention de Speckulyo, de Kyofu, des Réplikas, des programmes dangereux et des intelligences artificielles) et du programme de génération des spectres polymorphes. Ils retrouvent les anciennes données laissées par Jérémie Belpois, Aelita et Franz Hopper. Alors que la solution qui s'imposerait serait de signaler aux autorités la menace représentée par le duo d'adolescents-tueurs, Marjorie et Benjamin croient à la possibilité de rédemption de Xavier Benayoun/Dérak qu'ils aiment, la première l'aimant en amour et le deuxième en amitié. Ils choisissent donc de garder le secret et d'œuvrer pour contrer les menaces représentées par Dérak et Hagan afin de sauver le premier des deux lorsque l'occasion se présentera. Les compétences informatiques de Marjorie étant cependant très nettement plus limitées que celles de Dérak et celles de Benjamin étant quasi-inexistantes, les deux protecteurs du lycée et du Monde ne parviennent pas à localiser leurs adversaires dans le réseau (tout en provoquant par ces tentatives la colère de Hagan qui commence alors à s'attaquer à ses anciens amis), peinent à accomplir leur mission et commencent à désespérer. Alors que la défaite des héros semblent inéluctable, Hagan, insatisfait de son traitement par un Dérak bien supérieur en terme de compétences informatiques, trahit son compagnon d'arme en pleine attaque des nouveaux Lyoko-Guerriers. Il le laisse pour mort et prend sa place comme seul maître de Kyofu. Marjorie et Benjamin sautent sur l'occasion, récupèrent leur ami Xavier qu'ils reprogramment. Les Lyoko-Guerriers mettent en place l'insertion nouvelle dans la vie réelle de Lydéric Doucet, dont la personnalité a été programmée faisant de lui une intelligence artificielle, que Marjorie veut pouvoir matérialiser sans avoir à passer par l'ancien Code Terre de Jérémie Belpois. Craignant qu'il ne soit trop tôt pour renseigner les autorités des événements, Marjorie et Benjamin choisissent de garder le secret de Florian Dereckson/Hagan et du Supercalculateur pour se concentrer sur l'intégration au collège Kadic de Lydéric et la matérialisation directe de celui-ci sans passer par le Code Terre.

Saison 2 Modifier

Au cours de la saison 2, Marjorie et les Lyoko-Guerriers concentrent leurs efforts dans le programme de dévirtualisation de Lydéric pour qu'il puisse se matérialiser sans l'utilisation du Code Terre. Lydéric se réveille amnésique dans sa chambre de Kadic alors qu'une attaque vient tout juste d'être lancée par Hagan. Il est alors guidé à l'usine par Benjamin qui répond à ses questions et lui introduit la situation. Marjorie a, de son côté, recruté Tatiana Ivanovitch (sœur russe de la victime Vladislav Ivanovitch) et Jangmi Seok (d'origine sud-coréenne et ex-petite amie de la victime Guérin Beauchêne qui veut absolument être appelée Seok Jangmi selon la norme des noms coréens) rejoignent la bande des Lyoko-Guerriers pour lutter contre Hagan. Celui-ci réalise de son côté des expériences multiples sur les programmes informatiques pour tenter de combler son retard sur Dérak. Il lance des attaques que les Lyoko-Guerriers contrent en désactivant la tour grâce à Marjorie qui est la seule à le pouvoir. Benjamin et Tatiana se rapprochent et commencent à avoir des sentiments l'un pour l'autre. Marjorie parvient finalement à trouver le moyen de matérialiser Lydéric sans passer par le Code Terre.

Saison 3 Modifier

Dans la saison 3, le groupe entreprend désormais de reprendre la traque de Hagan dans le réseau informatique mondial qu'il avait mis de côté pour se consacrer à la matérialisation de Lydéric. Le temps presse, car Hagan a entrepris de détruire l'interface Terre-Lyoko en désactivant les Tours du monde virtuel, territoire par territoire, pour empêcher les héros d'arriver jusqu'à lui. Ceux-ci bénéficient des compétences informatiques de Lydéric pour se programmer un vaisseau qui doit être construit le plus rapidement possible pour s'en servir comme alternative aux Tours de Lyoko. La saison s'achève par la destruction de toutes les Tours de Lyoko et par la programmation de dernière minute de ce vaisseau qui devrait pouvoir les mener vers le réseau.

Saison 4 Modifier

Au début de la saison 4, les Lyoko-Guerriers ont désormais programmé leur vaisseau virtuel qui va leur permettre de servir d'interface avec le monde réel tout en leur permettant de voyager dans le réseau. Lydéric parvient à guider les Lyoko-Guerriers vers cinq Réplikas créés par Dérak à partir des anciens supercalculateurs infectés par XANA afin de compléter les données pour découvrir l'endroit secret depuis lequel Dérak et Hagan ont lancé leurs attaques : Kyofu, monde virtuel programmé par Dérak après avoir pris possession d'un des anciens supercalculateurs que XANA avait infecté 25 ans auparavant. Ils réussissent à localiser Kyofu et découvrent un monde à cinq territoires similaire à Lyoko gardé par une intelligence artificielle du nom de Caeda, programmée par Dérak. Lorsqu'ils s'y rendent, Lydéric se retrouve nez-à-nez avec Hagan qui oblige le garçon à la personnalité reprogrammée à rentrer le Code Lyoko dans une tour pour découvrir, grâce au nom affiché sur l'interface, qu'il est en réalité Dérak et que Marjorie a reprogrammé sa personnalité à la fois par désespoir, par dernier recours et par amour pour lui au plus grand dam de Jangmi et Tatiana qui découvrent en même temps qu'elles avaient à faire depuis le début à l'un des organisateurs de la tuerie et assassins de leurs proches.

Saison 5 Modifier

La saison 5 raconte les ultimes combats des Lyoko-Guerriers face à Hagan. Jangmi et Tatiana mettent de côté leur rancune très forte envers Lydéric/Dérak pour se concentrer sur la menace Kyofu. Lydéric regrette profondément les crimes qu'il a commis lorsqu'il était Xavier Benayoun/Dérak et veut les assumer. Il désire faire tout son possible pour se racheter auprès de Jangmi et Tatiana ainsi que tous ceux qu'il a fait souffrir, ainsi que capturer Florian Dereckson/Hagan pour écarter la menace qu'il présente et pour aller se présenter avec lui devant la justice. Les héros sont déterminés, se montrent beaucoup plus offensifs et mettent à mal leur adversaire. Kyofu est attaqué sans relâche alors que les contre-attaques de Hagan sur Terre sont inefficaces. Les héros entreprennent de briser l'interface Terre-Kyofu en misant sur l'incapacité d'Hagan de générer un vaisseau similaire au leur pour ramener celui-ci dans les scanners du Supercalculateur de Lyoko grâce à l'interface générée par le vaisseau de Lydéric. Comme pour Lyoko, les Tours de Kyofu sont désactivées territoire par territoire. La bataille finale a lieu lorsque les héros détruisent les Tours du dernier territoire. Le plan est de forcer Hagan à se virtualiser sur Kyofu pour défendre les dernières Tours de Kyofu et à le dévirtualiser une fois celles-ci entièrement désactivées pour les ramener dans les scanners. Par malheur, les monstres dévirtualisent Marjorie, Benjamin, Tatiana et Jangmi puis détruisent le vaisseau avant la dévirtualisation d'Hagan. Lydéric combat celui-ci en duel à mort (toutes les interfaces étant détruites) à la fin duquel le psychopathe passe l'arme à gauche au grand dam d'un Dérak qui s'est néanmoins racheté en partie de ses fautes. Lydéric est virtualisé sur Kyofu et doit errer dans le monde numérique.

Saison 6 à 9 Modifier

Lydéric ou Dérak est allé combattre la vraie menace du réseau pendant que Caeda est approchée par Shada qui va lui ordonner de se rendre sur les cinq Réplikas pour retrouver les savants propriétaires des Supercalculateurs correspondants. Depuis le passage de Dérak et Hagan, la mort a été répandue dans les bases abritant ces Supercalculateurs. Les cinq propriétaires des bases (qui ont ou n'ont pas eu de relation avec le projet Carthage et Waldo Schaeffer) ont néanmoins survécu et doivent se cacher, mais quasiment tous les autres employés ont été tués. D'abord par les deux adolescents eux-mêmes, puis ensuite par les programmes multi-agents qu'ils ont programmés (Neantillis, Fatalittis, Injectarkus, Crudelitark et Périphagus) avant que ces-derniers ne soient scellés dans leur Supercalculateur respectif par Shada, ces cinq programmes ayant tous des caractéristiques différentes entre eux mais aussi des points communs avec Caeda puisque celle-ci a été programmée après les tests réalisés sur ces cinq IAs. Contrairement à XANA, ils ont tous une forme corporelle sur Lyoko :

  • Neantillis est un aspirateur de données en masse sans conscience, capable de détruire les mondes virtuels entiers et d'éliminer un adversaire virtuel d'un seul claquement de doigt. Il s'apparente ainsi plus à virus mortel capable de se répandre dans le réseau qu'à une véritable IA. Son existence pourrait signer la mort complète du réseau et de l'Internet ce qui n'est pas l'objectif de Shada.
  • Fatalittis est capable de communiquer mais il n'est pas doté d'une vraie conscience. Contrairement à Neantillis, il n'intervient que sur Terre dans le but d'y nuire le plus discrètement possible mais le fait depuis son Réplika. Il veut causer la disparition du plus grand nombre de personnes et d'objets dans le plus grand secret possible. Mettre en danger la Terre est justement tout ce que Shada ne veut pas.
  • Injectarkus a une conscience et se rapproche beaucoup plus de Caeda en ce sens. Il a la compétence de pouvoir reprogrammer indéfiniment des IAs. S'il parvient à se complèter avec les autres programmes multi-agents, il deviendra très difficile de détruire l'ensemble.
  • Crudelitark a une conscience et n'a pour seul but que de blesser et tuer que ce soit dans le réseau ou sur Terre. Dans son mode de passage à l'action, il se rapproche le plus de XANA. Shada ne peut pas permettre qu'un IA pareille puisse exister et mettre en grave danger les humains.
  • Périphagus n'a pas de conscience et se nourrit des données d'ordinateurs entiers en série qu'il détruit successivement. Il peut détruire l'Internet par ce moyen et nuire gravement aux Hommes ce que Shada ne veut pas.

Shada déteste le réseau, elle déteste le fait qu'il puisse être utilisé comme une arme, le fait qu'il puisse apporter la toute puissance à celui qui l'utilise à mauvais escient, mais elle ne veut pas non plus se destruction complète. Elle ne veut que détruire tout ce qui peut causer des dangers pour les Hommes et empêcher des personnes mal intentionnées d'utiliser ce moyen pour réaliser leurs propres projets malsains. Elle compte utiliser les propriétés exceptionnelles d'intelligence artificielle de Caeda pour appliquer son stratagème qu'elle avait commencé à mettre en place lors de la venue de Dérak et Hagan pour détruire tous les mondes virtuels et isoler définitivement le réseau afin qu'il ne représente plus la moindre menace. Son plan consiste à se servir des cinq programmes multi-agents des Réplikas ainsi que de Caeda pour éliminer les cinq savants gênants et propriétaires des Supercalculateurs des Réplikas avant de mettre en place la configuration idéale pour que celle-ci se retrouve forcée de détruire tous les programmes destructeurs, tous les mondes virtuels et enfin forcer l'IA programmée par Dérak à se dépasser en l'obligeant à l'affronter, Shada se considérant elle-même comme une menace pour le monde à éliminer.

Saison 10 à 12 Modifier

Après la mort des cinq savants, la destruction des cinq programmes multi-agents et sa victoire sur Shada, Caeda s'en va rejoindre Dérak pour lutter contre la dernière menace qui reposait depuis 25 ans, cachée. Le duo vainc la menace en accomplissant finalement le désir de Shada : ils détruisent la dernière menace en lançant un programme de destruction continue et en chaîne de tous les mondes virtuels du réseau, symbole que les Supercalculateurs du monde ne dérangeraient plus jamais l'humanité et qu'une tragédie telle que la fusillade de Kadic ne pourrait plus jamais se produire.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard